Le poids dans la selle … réflexion.

Le temps a passé, les séances se sont enchaînées, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts … Que soit, je vous reviens avec une réflexion …

De plus en plus souvent, je suis face à des cavaliers qui se contentent de se poser sur leur selle, ils tiennent à cheval, ils s’appliquent pour la plupart aux exercices demandés, mais la finalité n’arrive que rarement … car peu d’entre eux sont « dans » leur selle, peu d’entre eux sont à même de peser dans leur selle. Soyons clair, si vous pesez 70 kg, vous ferez toujours 70 kg, quelle que soit l’allure que vous prenez. Mais ces 70 kg, il y a moultes façons de les répartir sur le dos de votre monture.

Le dressage se fait en majorité dans l’assiette. Mais pour fournir un travail par le poids du corps, il faut déjà trouver sa place dans sa selle.

Une photo valant mieux qu’un long discours, je vous invite à observer la position de Nuno Oliveira sur ce cliché : ceinture avancée, assiette profonde, épaules et jambes effacées vers l’arrière. Quand on pèse de cette façon dans sa selle, on ne s’agite pas, on ne gesticule pas. L’action de l’assiette va vers le bas et en avant, le bassin est en rétroversion permanente. Le dos est gainé et tonique.

On peut bien visualiser sur cette photo à quel point une monte correcte est éprouvante pour le cavalier, comme pour le cheval. Veillez donc toujours à instaurer des pauses fréquentes dans votre travail, ou cavalier et monture se permettent de se relâcher.

equitation_sentimentale_objectif_rassembler_2

Votre cheval ne sera en tout temps que le reflet de votre état physique et psychologique.

Montez « mou » et « ramassé », vous aurez en réponse un cheval mou qui ne tiendra pas son dos.

Montez avec un dos soutenu et puissant, et votre monture vous fournira un travail actif et un dos réceptif.

 

Exercice à faire : Assis bien en équilibre sur votre selle, enlevez les étriers, écartez légèrement les cuisses en les poussant vers l’arrière. Attrapez le pommeau de votre selle et tirez-vous vers l’avant, comme si vous vouliez vous lever.

Cette sensation-là … c »est ça « peser dans sa selle »

 

 

Publicités