Se connecter avec son cheval

Il faudrait idéalement à tout moment comprendre ce que notre cheval veut nous dire.

Il y a un principe qu’il en faut jamais perdre de vue : le cheval est une proie et l’humain est un de ses prédateurs. Voilà l’instinct équin. A nous donc de lui faire comprendre que nous ne lui voulons aucun mal, même si nous sommes en mesure de le faire.

Et cela, nous devons lui faire prendre conscience chaque jour, à chaque instant.

Comment ? me direz-vous …

Par notre langage corporel, par notre façon de l’aborder, par nos gestes ou même notre immobilité.

Et en étant, comme Pat Parelli le dit : « Aussi gentil que possible, aussi ferme que nécessaire ».

Comment mon cheval fonctionne ?

Il faut savoir que le cheval peut avoir deux états de comportement

– soit il est angoissé, apeuré, en panique … on dit alors que son cerveau est en hémisphère droit. Dans ces cas-là, il ne réfléchit pas, il ne pense pas, il agit. Et un cheval qui a peur n’a qu’un but : fuir. Il va donc peut-être vous bousculer, tirer au renard si il est attaché, taper du pied, vous embarquer … Il ne faut pas lui en vouloir, son instinct est comme ça. Il est une proie, donc il fuit !

– soit il sera décontracté, à votre écoute, la tête au niveau du garrot … il est calme, posé, tout va bien … il est apte à vous suivre, pour autant que vous sachiez le guider, être son référent.

Etre le référent de mon cheval ?

Pour avoir un cheval en confiance, qui vous suit, qui est à votre écoute, qui travaille en hémisphère gauche donc, il vous faut lui prouver que vous est capable de le guider en sécurité. Un référent est sûr de lui, sûr de ce qu’il fait, sûr de où il va. Vous vous devez d’être droit sur vos pieds, d’avoir des gestes justes et francs. Si vous avez la moindre inquiétude, le moindre doute, votre cheval va se déconnecter. Le meneur ne peut pas douter, sinon, tout le monde est inquiet et on repasse en hémisphère droit.

Comment pense une proie ? Comment réagir ?

Quand une proie est énervée, frustrée, elle bouge, elle fouette avec sa queue, elle grince des dents, elle embarque, elle ne se laisse pas attraper, elle tire au renard …

N’oublions pas que nous sommes un prédateur. Nous devons donc agir dans le sens inverse de ce que ferait un prédateur.

Par exemple : vous devez aller rechercher votre cheval en prairie … Vous avancez vers lui, longe en main pour l’attraper, vous l’appelez, il lève la tête, vous tendez la main avec le mousqueton dans les doigts, prêt à l’attraper et … il fait un 180° et s’encourt de l’autre côté de la prairie … oohhh ça vous énerve quand il fait ça !

Vous le lui dites, clairement, avec votre grosse voix « oh ! Tu m’énerves hein ! viens ici maintenant ! » Et vous avancez vers lui avec un pas encore plus décidé ! Et il repart dans l’autre sens …

Mais pourquoi ! … parce que vous avez toute l’allure d’un prédateur … et donc il fuit ! Un prédateur vient toujours franchement vers vous, son regard vous fixe … il veut vous tuer !

Que faire alors ? L’inverse … tout simplement l’inverse !

Rentrez dans le pré, mais ne le regardez pas, allez dans une autre direction. Puis arrêtez-vous et tournez-lui le dos. Ou regardez-le, et souriez à chaque fois qu’il vous regarde … il viendra … à un moment ou à un autre … il est curieux, ça va l’intriguer que vous soyez là à regarder quelque chose. Il faudra peut-être du temps … mais avec l’équitation, la patience et le temps sont des éléments essentiels !

Quand il se sentira en confiance et en sécurité, il viendra … et vous aurez gagné sur ce coup-là !

Et surtout, quand il arrive vers vous, ne le grondez pas, il repartirait. Caressez-le, attendez un peu avant de l’attacher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s